DSC00593

Au CAP, une tribune "provisoire-définitive" sinon rien ?

(la tribune pleine..lors de Trélissac/OM - Coupe de France de Football -)


Lors du match de Fédéral 1 gagné samedi par les capistes contre le FC Lourdes, il y a eu une "première" pas tellement remarqué ni remarquable..l'ouverture de la tribune encore dans sa phase "provisoire" (pas de dalle de béton pour l'instant, ça viendra plus tard), les pieds dans des flaques d'eaux....ouverte à tous les vents...et de toute façon complétement vide (à part cinq courageux..) dans la partie centrale, et quand aux parties extremes de la tribune...c'était le pompon, la vue masquée par..deux splendides panneaux publicitaires du CAP !

Au delà du coût de l'achat des dites tribunes (plus de 200.000 euros au départ, et combien à l'arrivée...) par la Mairie, avec le soutien probable de subventions (Conseil Général+Conseil Régional)...je reste muet devant la rapidité de ce choix politique, et du manque de concertation une nouvelle fois avec le monde sportif qui gravite autour du CAP (dirigeants, responsables, bénévoles, supporters) mais aussi des citoyens....

Après l'enterrement du dossier "grand stade" ou le refus d'étudier  tout autre projet alternatif, en prenant sereinement le temps de l'évaluer et de voir les partenaires possibles, le sentiment qui domine malheureusement...c'est qu'il faut profiter de l'opportunité "miracle", de ces tribunes arrivées par le bonheur d'un tirage de Coupe de France...et quant au reste, pas grave...de l'eau passera sous les tribunes ! Les supporters s'y feront...ils poseront leurs fesses !

Je me demande si..doubler ainsi (sur deux ans), avec ces tribunes dans leur version définitive, la capacité du stade Rongieras...alors que rien risque d'être entrepris sur de nombreux "points noirs", est  bien raisonnable ?

Faut-il rappeller les insuffisances liées simplement à l'accés...qu'il soit pietonnier ou à vélo...mais aussi la quasi absence de parking, et visiblement bien des améliorations sont à mener niveau club house, boutique, sanitaires, bodéga et accueils pour les supporters (locaux/visiteurs) ? 

Le stade lui même commençant à dater...et comment créer la ferveur méritée par les joueurs du CAP, avec cette piste d'athlétisme ? Tout est fait pour repousser, le plus possible de spectateurs..loin de  leurs capistes, et les encouragements se perdent trop facilement..emportés par le vent.

Là aussi, il faut être cohérent..si le projet autour du CAP est vraiment de monter, celà n'a pas de sens d'appliquer des "rustines" alors qu'il faudra..un jour où l'autre...un vrai projet (avec une étude environnementale) et un stade novateur, complétement neuf pour le CAP, sans verser dans le gigantisme et la demesure..car il faudra le remplir et rassembler autour d'une équipe, des joueurs, des responsables et avec une volonté sans faille.

Le CAP le mérite..

D'un autre côté, il ne faudrait plus qu'un responsable du CAP...comme à la mi-temps de CAP/FCL...intime par ordre, du haut de sa tribune, aux supporters qui font le choix d'être au plus près des joueurs...d'arrêter de jouer du tam tam et d'encourager (ça a été fait, il peut être fier !), là aussi privilégions l'intelligence et  la "juste" voie entre dirigeants, responsables, bénévoles et supporters du CAP..qui se déplacent aussi en parcourant toute la France, et sont aussi là pour les matchs de l'équipe B...dans une ambiance toujours festive, et traditionnelle comme sait si bien procurer le rugby !

Allez CAP  !  Félicitations à la mascotte "Lou Canou", elle en avait plein les pattes à force de tourner sur le pré...