27 mai 2010

Le PDU de l'agglo de Périgueux...en crise ?


Forest La réunion du 26 Mai à l'Odyssée, si elle ne se voulait qu'une réunion d'information citoyenne, n'a pas permis aux élus de la CAP de faire passer...pour une évidence, dans le public..."leur 85% d'accord sur le projet global (Berit Debat)", tellement le PDU de l'agglo de Périgueux s' heurte dans les faits aux réticences de conseils municipaux, d'élu(e)s, de citoyens pour des voies pourtant essentielles...comme celle d'un contournement efficace à l'Ouest comme au Nord, qui seraient -pourtant (en tenant compte de contraintes budgétaires)- des éléments essentiels..mais non suffisant (en les combinant avec le TER, et des Péribus rapides, un circuit vélo en ville, un centre ville préservé au niveau de l'environnement et loin de la pollution)..pour désengorger les accès menant à Périgueux, mais aussi permettre de ne pas passer par la ville pour bien des camions, voitures "en transit".

Les hésitations, les louvoiements politiques sont légèrement gommées et artificiellement à la tribune...par le poids des chiffres, "soit disant" pas de moyen de financer des contournements, sans endettement massif, mais en même temps...Berit Debat nous prépare, la faute à la droite (?), à supporter une petite augmentation fiscale (2011 ?)qui pourrait dégager des "marges de manoeuvre"..à voir dans la suite et dans les faits, au niveau des us et des usages..

Le Pont de l'Arsault (pas avant 2020...et encore ! Un projet qui est sur les rails ou dans les airs depuis 1990 et la période Guéna !) est présenté comme une nécessité (Auzou "puisqu'on enlève un pont aux voitures, il en faut un autre !"....Un nouvel aspirateur à voitures est en marche...) uniquement parce que le Pont des Barris...serait (enfin !) réservé aux bus, véhicules doux, vélos...avec un accès tranquille devant les coupoles de St Front, et le renouveau d'un quartier qui verrait s'éloigner la pollution.le déclin des commerces, les maisons vides ou brulées./à l'abandon.et retrouverait la paix, l'envie de vivre loin du défilé planifié des voitures.

Un intervenant l'a dit justement...pas besoin des voitures dans les centres, dans beaucoup de villes le piétonnier se développe..et ça géne pas les petits commerces de centre ville, au contraire ! (voir la Rochelle..CQFD)

Oui...mais cette sérénité retrouvé et agréable, avec un plus pour l'autre rive..en face du Pont des Barris...va être plus que tragiquement compensé par un gigantesque point noir, crée de toutes pièces...autour du nouveau Pont de l'Arsault, et au croisement avec la route venant du Mondoux...tout ce petit monde se retrouvant tranquille, au pas et à la queue le leu, engagé autour d'un nouveau projet de rond point (!), pour ensuite...monter en masse par la rampe, et cet accès verra un nouveau défilé de voitures..de camionnettes...jusqu'au rond point Guéna, sans compter une pollution accrue sur le Tourny !

Les plans démontrent que la construction du Pont de l'Arsault avec son prolongement...va creuser une véritable tranchée "polluante" de l'autre côté de la rive...avec toutes les nuisances possibles pour les riverains,
Heureusement des oppositions existent et s'expriment sur cette réalité...pour que d'autres solutions soient trouvées,(applaudissements nourris dans la salle, lors de l'expression de l'opposition de Trelissac par un élu arguant que Colbac n'approuvait pas -même s'il est abstenu au moment des votes- ce projet en l'état)  et d'ici là...
Michel Dasseux rappelant, pour sa part, que le projet du Pont de Bas Chamiers...existe depuis bien longtemps, souvent repoussé, et qu'il faudra bien désenclaver...pas faux non plus, par un pont ou un autre moyen..sinon les citoyens finiront par s'exprimer !

Auzou m'a fait légèrement sourire...en se posant en défenseur du petit commerce dans le centre de Périgueux, et en disant qu'il était mauvais "pour tout le monde" que le commerce quitte les centres villes...pendant ce temps, ça bâtît sans cesse dans les zones industrielles de la périphérie de Périgueux..;et devinez qui en est maire ?
La dernière...le petit commerce partirait du centre ville vers les zones industrielles, excentrées, bizarre..moi j'ai plutôt l'impression que ce sont des fermetures d'activité, ou des départs pour des villes plus grandes...faute de concertation et de régulation sur l'activité économique, les implantations au sein de l'agglo. Mais bon, les citoyens ne peuvent pas tout savoir..on doit pas tout comprendre...faute d'éléments.

Intéressant par contre, les débats au sujet d'un métro/RER qui pourrait s'arrêter plus souvent..qu'un TER, bien que le cadencement à partir de Mussidan (trains, à terme, toutes les 30mn) parait être une solution crédible et devrait rencontrer le succès..si tout se combine bien avec les Péribus (qui devront circuler vite/projet, un toutes les 10mns  sur le grand 8,,les parkings relais, les abris sécurisés pour vélos.

Sur le volet "vélo" bien des ambitions, mais il faudra préciser la réalité (et pas faire des pistes "à la Darcos" sur les trottoirs..aujourd'hui inutilisées) des engagements pour un véritable "circuit en ville", creuser des idées (location de vélos ou prêts, vélos électriques etc...) et faire une place aux cyclistes en ville..en toute sécurité, en toute sérénité.

Le tout sera aussi de faire évoluer les mentalités, les usages, le quotidien de beaucoup de citoyens de l'agglo avec  leurs contraintes actuelles..80% des déplacements de l'agglo se font en voiture, 4% en bus..et il est paradoxal que ce PDU part du postulat que le flux de voitures et leur nombre augmentera "légèrement" d'ici 20 ans, et par conséquent on peut s'interroger sur la réalité et la sincérité de l'engagement pour aboutir à un PDU satisfaisant, équilibré et véritablement -en dehors des paroles- écologique, soucieux de l'environnement, des rejets de Co2, de la pollution...alors qu'un clientélisme politique évident va favoriser encore, pendant longtemps, le poids de la voiture particulière (même sous occupé..par une personne) sur les autres engagements...mais tout en différant ou en enterrant des projets utiles d'infrastructures, pour des craintes budgétaires et avec un facile rôle de repoussoir sur la droite, le national et l'Etat. L'inertie et l'immobilisme pourrait l'emporter, comme sur de nombreux projets avortés...ou démantelés discrètement, attention à ne pas aussi finir sur "l'écologie ça commence à bien faire"..ça rappellerait quelqu'un !

Alors nous a t-on présenté un PDU, plus petit commun dénominateur commun dans l'agglo ?

La question mérite d'être posée...


Posté par marsipulami75 à 16:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires sur Le PDU de l'agglo de Périgueux...en crise ?

Poster un commentaire